We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

-

by HYRGAL

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
1. DIABLERIE 05:24
Horizon noir Régent sur les années figées Mise au point sur l'écarlate Au centre vide de l'éternel Se veulent invincibles les atavismes de Lucifer Tisser en points de croix sur les mémoires d'autrefois À danser dans la nuit aux bras des anciennes peurs S'accouplant à l'âme noire, diableries sans clameurs Les portes sont scellées, closes d'un monde de faiblesse Les voies sur l'infini, dans la lumière de la vérité Apparaissent en chemins de haine, Formateurs des révoltes Là où brûlent vos édens Et où le Mal l'emporte
2.
Aux premières lueurs, hors de la torpeur Cathartique fureur, réclamant la terreur Renaissance d'une légende noire, rendant l'encre venin Empoisonnant les saints et les mains de l'histoire Le temps est venu Pour les sacres passés sous silence Folklores maudits, éreintant vos enfances D'hurler la nuit au cœur des parvenus D'abjurer la vie et rendre grâce aux déchus N'a de mythe que celui qui s'écrit dans l'ombre de la mort Au chevet du serpent, à travers mille corridors N'a de vrai qu'être apostat dans les mains du seigneur L'âme en torche de vie, le calice en cruor L'âme en torche de vie, le calice en cruor au chevet du serpent, au travers de la mort Et des ruines du temple s'échappent les flammes Rédemption ardente embrassant les monarques Scrutée des sans-noms, sous les astres en disgrâce Le diable avance, renifle dans vos taudis Baise vos femmes et engendre la nuit Le diable avance, à grands pas dans le vide Rend fertiles vos jardins d'Adonis.
3.
Œil pour œil Dent pour dent Triquer au crin sont les lois du talion Là où s'esclaffait la vie Frappe la foudre puis la nuit Vie d'errance Vide de sens Futiles sont les putes du royaume d'Adonaï Se devaient d'être éclats au zénith Orage d'acier puis la pluie Sanctions démoniaques, pandémonium écarlate Sous l'égide de Bĕliyyaʿal Porte-feu au pinacle « Dans la fureur de la nuit, à ces chiennes d'esclaves de pratiquer les chiens de guerre. Faire de leurs destinées des soumises afin d'embrasser l'Enfer. » Scission sur la ligne du temps, à présent les Oracles deviennent aveugles On rend compte au démon, Nous sommes les cilices de vos futurs qu'on étrangle.
4.
4. VERMINES 06:17
Aparté sinistre sur les Navrances d'aujourd'hui Rien ne bouge, rien ne change, tous s'extirpent lamentablement de la fange du présent Constats alarmants d'héritages cédés ensevelis De mémoires oubliées et de futurs maudits C'est aujourd'hui que l'Homme se meurt Qu'il s'abandonne à l'oubli sans sursis ni ardeur C'est aujourd'hui que l'Homme se meurt Et qu'à jamais, le noir profond de la nuit demeure Et de voir ramper la vermine violant le sol de Dieu Suintant tout au long de nos questions Nos réponses ne viendront pas des cieux Telle la morsure du Serpent-Mère Fulgurance de mille vies futures Le temps est venu de prêter allégeance Aux souverainetés du royaume de l'enfer Sous les bannières de flammes du conflit éternel Nous deviendrons les dagues de la destinée Assassinant les rois trop empreints de lumière Et dans la folie des hommes, se teindront de sang, Vos matins monochromes De couronnes noires et de lys fanés Les ailes déployées au-dessus des charniers du monde
5.
De nos errances macabres, là où ça pue la mort Dans ces cryptes de l'Est, ne connaissant pas l'aurore Nous renaissons L'âme se vide de sa substance De Feu, de Chaos et de Divin Elle félonise ses atomes L'œil opale, visions exaltées, les cors sont joués Remise à zéro des compteurs de nos savoirs Brandir torches et fléaux, marqués du sceau de la Flamme noire Engendrer la nuit Les pleurs des affaiblis Nous nourrissant d'espoir Détruir car réel, nous donne puissance et force nous deviendrons des sages, à l'âme brûlante et féroce On en fait le serment Tout deviendra noir comme dans les bras de Thanatos Rite de sang Délivrance La lumière s'échappe pour faire place au néant Les textes sont clairs Ça joue cartes sur table Notre soif est sanguinaire Notre Foi est illégale
6.
Faites pleuvoir sang et braises Archanges de la terreur Que les temples du monde s'effondrent dans la fournaise De cendres et de glaise Faites renaître les Golems Qu'ils assaillent les cieux et les remplissent de haine Perce le cœur des faux dieux Extirpe la foi des faibles Harcèle le cosmos de vils assauts nerveux Légions de l'Antimatière Insufflent l'instable Sois l'ennemi du démiurge et de ses mille prières Fureur Funeste Chaos Primordial, manifeste Occis la vie et répand la peste Mise au feu des espoirs Mise à sac du présent Comme rayé d'une liste, tu disparais dans le néant Mise à mort de nos lendemains, tout se fane ce matin et que survienne la fin Enfin seul, dans les Ténèbres je me tiens J'enchaîne mon âme au diable, à la mort J'empoisonne mon cœur du venin de la colère Et que suinte sur vous mes relents délétères
7.
Nouveau jour et peut-être le dernier Celui qui s'écrit de sang et de dieux reniés Transforme le soi sous l'impulsion du chaos Je m'abandonne à lui et me méfie de vous comme Gorgo Je moleste mon égo et scelle mon destin à la nuit Je demeure à jamais au pinacle de votre sursis Suivant pour toujours les voies de la main gauche J'asservis les rois de vos pauvres débauches Haine Fleuve, brise mes os Haleine fétide dans la bouche d'Éros Et du ventre de la bête je me nourris D'idées noires qui m'éreintent Au bon vouloir d'Iblis Je demeure à jamais un vaurien Dans le secret du démon, je m'éteins J'ai parjuré la vie, j'ai défié les silences J'ai fait de moi votre ennemi en faisant reine l'arrogance Prêter serment au mal, c'est tout ce qu'il me reste Et d'une vie de regrets fait maintenant jaillir la haine Voici mes vœux d'adieu Mon Aubade à la mort Je me détourne enfin de Dieu J'abandonne mes idoles et j'enfreins les lois Au diable Eckhart Tolle et votre monde sans foi Je vous emporterai tous J'envenimerai vos racines Et vous jetterai au gouffre sans fond de mon abîme Jusqu'à ce que vos vies s'étouffent Dans l'anti-lumière de mes ténèbres Plus rien, Tu disparais Faisant place à un morne Dies Irae Et qu'à jamais mon souvenir de toi se déchire Comme l'hymen des filles de vos vizirs

about

credits

released May 20, 2022

F.C : guitare, chant, compositions, textes
N.M : guitare, chant
C.A : basse
S.R : batterie

Visuels par Le Chien Noir et Guillaume Tocco

license

all rights reserved

tags

about

Les Acteurs de L'Ombre Productions France

LES ACTEURS DE L’OMBRE PRODUCTIONS is an association bringing passionate people together, all volunteers. Our vocation? Presenting bands we love, usually coming from nowhere!

contact / help

Contact Les Acteurs de L'Ombre Productions

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account