We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Douce Fange

by PENSEES NOCTURNES

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
Désolé mes petits anges Le manège est en panne. V’nez goûter ma Douce Fange : Charles la traînée c’est d’la bonne came ! Faut bien noyer notre sous-France Chopineurs, Arsouilleurs, formons l’enfance ! Adieu, adieu sale cirque Fais maintenant place à la sainte trique...
2.
Et PAF ! Dans l’panier Les trois points ! Encore une victoire De la veuve Un trophée de plus La coupe est justifiée En plus c’est du chevelu Idéal pour accrocher Même pas l’temps de rouler Un bon cigare... la routine ! Plein de raisons enfumées Pour faire chauffer la guillotine Allez ! Hop hop ! Au boulot ! Hisse la bascule à Charlot Ça tranche ! Ça coupe ! Et tire ! Et tire ! Et tire ! Lâche ! Avant, au temps de la hache On appréciait la main de l’homme Maintenant c’est ratio à la tâche Industrie et rendement minimum En prime on est pas toujours aidé Les clients font vraiment des leurs Comme si le choix leur incombait D’échapper à leur malheur Qu’il pleuve ou bien qu’il vente On est tenu d’assurer Mais il y a souvent belle assistance Et on a toujours du succès Puis c’est vrai, j’aime bien le sanglant Alors mon amour du métier, je le chante : Sur la place chauffée au soleil Une veuve s’est mise à danser Elle étête toujours pareil Telle une trancheuse de charcutier Ainsi certains jours paraît Une lame à nos yeux À l’église où j’allais On l’appelait la faucheuse Le bourreau l'appelle l'amour Le bagnard la sainte retraite Le bourgeois l’appelle l’humour Et le Diable la beauté Sur la place vibrante d'air chaud Où l’on ramène les gamins Étincelant sur l'échafaud Le fer coulisse, s'en va, s'en vient Ainsi certains jours paraît Une lame à nos yeux À l’église où j’allais On l’appelait la faucheuse Le bourreau l'appelle l'amour Le bagnard la sainte retraite Le bourgeois l’appelle l’humour Et le Diable la beauté
3.
On nous rapproche souvent, De groupes de l’insaine France C’est vrai qu’on a une bonne descente, Tel Famine sur Piste Noire, avant ! Lui sans la Neige, à la Chaise-Dyable Nous sans Saint-Siège, aucun Pentacle On s’est athés de trouver nos voix, Un jour retrouverons-nous notre foie ? Pas si rose la cirrhose... Écoute, les coqs au vin, pur grain d’orge ! Bois ces paroles jusqu'à l'ivresse, et dort ! Chez nous pas d’sang froid On te monte à deux d’sus Mêmes les putains elles disent T’avales 80 à l’heure ! Au début on jouait les clowns pleureurs Clones tristes de risibles rêveurs, Des l’armes blanches de maquillage Transperçant nos joues jouasses. À présent Clodo François au bal musette Direct, la castagne nette ! À la bonne heurt ! Fruits et légumes à toutes heures : Châtaignes, marrons, pêches, beignes et patates ! Et un peu d’sel avec ça ? Alors toi, petit tamponneur de clavier, Imagine-toi bouffer du gravier Tu verras c’est assez étonnant De chier ses propres dents ! On est le gang Léon Le pire des ganglions Joue-la plutôt discret Tu seras p’t’être épargné...
4.
Oui ! C’est ouvert ! Si vous l’aimez saignant Trippes advisor recommande La bonne farce du fin Léon ! À table, Madame, à table, La bidoche est bien fraîche vous verrez ! On avale, Madame, le râble, Le collier, le mollet, l’périnée ! A Paname, Madame, quel régal, On se goinfre, on se bâfre, on se gave ! Mais l'amour de lard on n’le choisit pas... C’est parti faux-filet maintenant Nos viandes : des légumes bien rances Origiiiiiiine : Sang pour sang Fraaaance Extrait “des joyeux bouchers” “ Faut que ça saigne Que les gens aient à bouffer Que les gros puissent se goinfrer Faut que les petits puissent s’engraisser Faut que ça saigne Faut avaler de la barbaque Pour être bien gras quand on claque” Bienvenue dans l'immonde des coupe-gorges Autocrate du recyclage Despote du ménage Eugéniste du compostage Les trois pattes : ils sont vraiment croquants ! Les travioles : à tomber par terre ! Les buveurs d’orge : à manger tout CRU ! Toi tu vas déguster ! Car pour hacher de belles rillettes Y’a pas d’autre choix que la riflette Et la chasse décolle Comme fusil : la torgnole En gibier : la bignole Le mariole et les fofolles Branquignols ! À table, Madame, à table, La bidoche est bien fraîche vous verrez ! On avale, Madame, le râble, Le collier, le mollet, l’périnée ! A Paname, Madame, quel régal, On se goinfre, on se bâfre, on se gave ! Alors oui bien sûr y’a un peu de casse Mais pour vous, j’aime des carcasses...
5.
6.
Le tango c’est mieux à deux, tu sais Alors mamie, faut se dépêcher ! Y’a plus de temps : trop plus vieux T’as vu tomber trop de noeuds Stoppe la météo des grenouilles Essaie plutôt l’aigre nouille Oui, Mamie aime mettre le couvert Elle gobe à la pelle, tête à l’envers Au lit comme six pieds sous terre Les gros vers jouent de sa chair Alors j’rends service, Moi l’vieuloniste En un p’tit tour de vice La bête est sur la piste Je vais lui passer sur le corps- Billard. Boules, queues, tronc-pète et corps Si tout ça, gêne ta petite morale Le poing aussi c’est du facial ! Prends ça dans la tronche ! Non j’fais pas dans la dentelle Tu crois vraiment que tes dents tiennent ? Commence à entasser d’la purée Bientôt t’en avaleras plus que mémé C'est un gros morceau je vous la mets quand même ? Ils sont là…. Ça y est… Non c’est pas pour les gamins ! Car on ne révèle jamais ses coins... A champignons Ouais moi j’casse des lombaires, Je m’occupe de ta grand-mère Là, juste avant l’cimetière, Où les gros vers en f’ront bonne chère
7.
Fin Défunt 05:59
Installe-toi bien On va prendre notre temps Tu croyais à une farce ? HAHAHA Pas trop serré par là ? Faudrait pas que ça te coupe... Le plaisir ! Tu vois, ça t’ira bien en rosette ! Ah ouais... Toute cette bouille pour une bonne bouillie Ces gambettes pour les grasses rillettes Tes boulettes pour les andouillettes Les viscères dans la grande saucière Et on taille les entrailles Et cisaille la tripaille C’est l’crédo du chevillard Concerto tempo barbare Entends comme ta carcasse sonne ! Un coup de brichton et c’est d’la bonne ! Putain ça renarde, Odeur de chair de poule... Tu t’es encore fait dessus ! Et en plus ça coule... Ne joue pas au plus faim Tu crois me couper la fringale ? Au contraire, ce beau travers, sain C’est régal ! Prends ce qu’il reste de ton pied Qu’est ce qu’on se marre bon sang ! Même si demain faudra bien nettoyer Toute cette mare de sang...
8.
Sauf des mouchards et des gendarmes, On ne voit plus par les chemins, Que des vieillards tristes en larmes, Des veuves et des orphelins Paris suinte la misère, Les heureux mêmes sont tremblants La mode est aux conseils de guerre, Et les pavés sont tous sanglants Oui mais ! Lalala Oui mais ça branle dans le manche, Les mauvais jours finiront Et gaaaare ! Et gare à la revanche Quand tous les pauvres s’y mettront Et gare à la revanche Quand tous les pauvres s’y mettront Les journaux de l'ex-préfecture Les flibustiers, les gens tarés, Les parvenus par l'aventure, Les complaisants, les décorés Gens de Bourse et de coin de rues, Amants de filles au rebut, Grouillent comme un tas de verrues, Sur les cadavres des vaincus On traque, on enchaîne, on fusille Tous ceux qu’on ramasse au hasard La mère à côté de sa fille, L'enfant dans les bras du vieillard Demain les manons, les lorettes Et les dames des beaux faubourgs Porteront sur leurs collerettes Des chassepots et des tambours On mettra tout au tricolore, Les plats du jour et les rubans, Pendant que le héros Pandore Fera fusiller nos enfants Demain les gens de la police Refleuriront sur le trottoir, Fiers de leurs états de service, Et le pistolet en sautoir Sans pain, sans travail et sans armes, Nous allons être gouvernés Par des mouchards et des gendarmes, Des sabre-peuple et des curés
9.
T’as un peu trop d’bouteille, Pour moi, vieille débouchée La lie sur les orteils Tu m’fais juste démancher Lalala vieille cochonne Le groin de beauté en rogne Crois pas voir mon cochonnet J’ai d’autres chattes à fouetter Quoi ? Les rayons sont vides ? Plus qu’le fond du faitout ? Bien ! Ce soir c’est béquille J’ai ma dose d’vieux matous... Pas très chaude ni bien très fraîche Avec un peu trop d’ventrêche Oui ya du monde au bacon, Mais t’as la gueule en Gorgone Le lisier-vous ce matin ? Qui vivra verrat ! Ne faites pas aux truies ! Leur destin : le méchoui Oh oui ces féministes Qui souhaitent supprimer les règles Rihagnagna en tête, la sainte en levrette Qui a dit au porc-tuniste ? Reste que les pires des boutanchards Ramènent bien plus de maille dans l’bazar ! Ne faites pas aux truies ! Leur destin : le méchoui Y’a bien que les gros pochards Pour se taper l’pain des clochards Toi, la lie des bidochards ? Ou un rat crevé sauce crachoir ? Ta bouche dégoût mastique On ne peut éviter le casse-pipe T’avales ça à pleines lèvres J’appelle ça les pompes funèbres Toi qui aimais tant À 15 ans, les musettes, Viens j’vais te faire danser Dans tes dents, ma mouillette ! Et une bonne paire de claques, Dans la gueule sale bagasse Un grand coup d'savate dans les fesses, Pétasse, Un coup d'pompe en plein tagada Et une bonne paire de claques Claquons-nous la gueule entre amis Un direct au creux de l’estomac Tiens morue fétide ! Et une bonne paire de claques Dans la gueule sale grognasse Un marron sur les mandibules Baston dans ton fumant bidule Et une bonne paire de claques Dans la gueule sale ribaude Ma p’tite, qu'est-ce que tu vas prendre ce soir Les orteils coincés sous une meule Et une bonne paire de claques Dans la gueule c’est vraiment l’éclate Oh oui ! les vieilles ânesses Ça vous fait une deuxième jeunesse !

about

💿➡️ lesacteursdelombre.net/shop/

Order: lesacteursdelombre.net/product-category/bands/pensees-nocturnes/

Pensées Nocturnes is a true Frenchie UFO on the Black metal scene and has been following a winding path since 2009, between circus, jazz, musette, tango and classical music. After a very bad depressive start, PN kept its tortured and chaotic face and mixes it with more aerial and sometimes cheerful inspirations. The result is a most brutal and disconcerting cocktail.

In 2017, the band that had first started as a solo project takes shape on stage and treads on the biggest French rostrums (Hellfest, Motocultor, Tyrant Fest, among others), giving life to this grotesque theatre.

Having released an album dedicated to circus in 2019 (Grand Guignol Orchestra), PN delivers its 7th opus in 2022, DOUCE FANGE, an invitation to go back to old France and its insalubrious halls, cut-throat narrow streets, ill-famed brothels and degenerate pubs.

credits

released January 21, 2022

TAULIER : Léon Harcore
Guitares : Zacques et Robert
Basse : Le Grand
Batterie : Jéhannum
Chants complémentaiares : Jéjé et Alasdair
Sax : Jon
Mix et Master : Fred studio Henosis
Graphisme : Came Roy de Rat

Sax enregistré par Sam Thredder au Cro’s Nest Studio
Reamping au studio Henosis

license

all rights reserved

tags

about

Les Acteurs de L'Ombre Productions France

LES ACTEURS DE L’OMBRE PRODUCTIONS is an association bringing passionate people together, all volunteers. Our vocation? Presenting bands we love, usually coming from nowhere!

contact / help

Contact Les Acteurs de L'Ombre Productions

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account